Gièvres, Exposition Dans La Rue à Gievres du 16 au 17 septembre 2017

Du

16 samedi septembre 2017

au

17 dimanche septembre 2017

07h00

Église Saint-pierre Et Saint-paul (4 Rue De L'église)

Recevez par e-mail les nouvelles informations sur Gièvres, Exposition Dans La Rue.

Plus d'infos sur l'Gièvres, Exposition Dans La Rue

L'exposition Gièvres, Exposition Dans La Rue a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Gievres 2017.

6 avril 1917, les États-Unis déclarent la guerre à l'Allemagne. En accord avec l'État français, le gouvernement américain décide de faire du centre de la France une base intermédiaire entre les ports, où débarquent les troupes, et les zones de combat. Cette zone intermédiaire, bien desservie par le train et relativement dépeuplée accueille des camps d'entraînement, des centres d'entretien et de réparation de l'équipement militaire et des dépôts logistiques. Le sud du Loir-et-Cher se trouve au coeur de ce dispositif.

C'est ainsi qu'entre août 1917 et 1919, la commune de Gièvres a accueilli sur son territoire un immense dépôt logistique : le GISD (General Intermediate Supply Depot). Il avait la capacité de ravitailler l'armée américaine sur une ligne de front allant des plages du Nord jusqu'à l'Italie. Il était complété en outre par la deuxième plus grande usine frigorifique du monde, après celle de Chicago, d'un centre d'assemblage et de réparation d'avions, ancêtre de l'actuelle base aérienne de Romorantin-Pruniers, et d'un centre d'assemblage et de réparation d'automobiles.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de l'engagement américain dans la Première Guerre Mondiale, le Pays d'art et d'histoire de la vallée du Cher et du Romorantinais a réalisé une exposition en plein air de photographies en partenariat avec la commune et l'association Gièvres Souvenir Patrimoine et Culture. Les clichés originaux, conservés aux Archives Nationales Américaines ont été re-photographiés par un membre de l'association. Les 28 panneaux, visibles place de l'église (route de Villefranches-sur-Cher, RD54) et sur l'aire de jeux communale (rue Victor Hugo) témoignent de l'ampleur du camp, de la variété des équipements stockés et de la vie quotidienne des soldats et de ceux qui y travaillaient.

2 lieux : Place de l'église et aire de jeux communale (rue Victor Hugo)